https://www.ladepeche.fr/2020/06/17/aude-un-impressionnant-accident-entre-un-camion-toupie-et-une-ambulance-paralyse-le-trafic,8936893.php?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1592411899#xtor=%5B%5BDDM-PRINCIPAL%5D%5D

Un accident survenu ce mercredi 17 juin, aux environs de 15 h 15, sur la RD 118, dans les gorges de Cascabel à hauteur de la commune de Luc-sur-Aude, nécessite toujours un imposant déploiement de secours et forces de l’ordre.

La toupie s’est désolidarisée du camion et bloque le véhicule dans lequel se trouvaient au moment du choc un ambulancier et le patient, tous deux incarcérés.

Si, vers 17 h, le chauffeur du camion avait pu être pris en charge et évacué pour une hospitalisation, les secours s’affairaient encore pour extraire de leur véhicule les deux autres personnes impliquées, “conscientes”, selon le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Aude. Le vidage de la toupie était envisagé pour faciliter les opérations de désincarcération.

À 17 h 30, la circulation sur la RD 118 entre Limoux et Couiza était ainsi toujours signalée comme difficile par le département.


https://actu.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin_50129/cherbourg-un-blesse-dans-la-collision-spectaculaire-entre-une-ambulance-et-un-car_34335363.html

Une collision a eu lieu en fin d’après midi dans la région de Cherbourg entre une ambulance et un car. L’accident a fait un blessé léger. Il s’agit d’un ambulancier de 20 ans qui était passager de l’ambulance. L’équipage était missionné par le Centre 15 quand l’accident s’est produit.

Le SAMU a aussitôt engagé une autre ambulance pour se rendre sur l’intervention initiale. Le car quand à lui était vide.

L’enquête déterminera les responsabilités de chacun.


Image ambulances SMET

Des ambulanciers des ambulances SMET (52) ont été déclenchés en renfort sur un accident de la circulation impliquant deux véhicules avec plusieurs victimes.

Les victimes seront prises en charge par l’équipe ASSU et VSAV afin d’être évacuées vers un Centre Hospitalier.

Le département de la Haute-Marne reste dans une configuration de collaboration inter-services afin que les patients / victimes bénéficient de la meilleure prise en charge.

Cela évite également de découvrir un secteur d’un VSAV qui est hors secteur au profit d’une ASSU disponible et sur secteur. Une belle mutualisation des moyens !

Et si c’était l’avenir de la profession? Un système qui remet l’intérêt du patient au centre !


Il s’agit d’un Nissan NV400. L’ambulance est électrique et est équipée d’un brancard, électrique lui aussi, qui permet de faciliter les opérations pour les équipes de soignants. Grâce à sa motorisation électrique, les niveaux de bruit et de vibration dans le véhicule sont nettement inférieurs à ceux d’un véhicule thermique traditionnel, ce qui contribue à un meilleur confort de transport pour les patients.

Le véhicule est équipé de deux batteries au lithium-ion (33 kWh) et d’une batterie supplémentaire (8 kWh) pour l’utilisation stationnaire des équipements électriques embarqués et de la climatisation. Dans le cas d’une panne de courant ou d’une catastrophe naturelle, l’ambulance Nissan peut également se transformer en source d’énergie mobile.